•  

     

    HISTOIRE du CORSET

      

      

    Jess Hahn, acteur américain....qui a vécu en France...et qui a participé au Débarquement en Normandie le 6 juin 44

     

    Jess Hahn

    Naissance

    29 octobre 1921

    Terre Haute (Indiana) États-Unis

    Nationalité États-Unis France

    Décès

    29 juin 1998 (76 ans)

    Saint-Malo France

    Profession(s) Acteur

    Films notables

    La Môme vert-de-gris

    La Valse du Gorille

    Le fauve est lâché

    Le Signe du Lion

    Les Barbouzes

    Les Grandes Gueules

    Les Tribulations d'un Chinois en Chine

    Boulevard du rhum

    L'Île mystérieuse

     

      

      

    Jess Hahn est un acteur américain naturalisé français, né le 29 octobre 1921 à Terre Haute dans l'Indiana (États-Unis) et mort le 29 juin 1998 à Saint-Malo (France). Il a effectué l'essentiel de sa carrière en France.

     

    Biographie

     

    Il s'illustre au cours de la Seconde Guerre mondiale en combattant dans les rangs des Marines.

     

    Il participe au débarquement de Normandie.

     

      

      

    En 1949, il revient s'installer définitivement en France à Pleurtuit où il se lie d'amitié avec le peintre Geoffroy Dauvergne.

     

    Après avoir tenté une carrière de musicien, il devient acteur. Il se spécialise dans les seconds rôles, en général de personnages américains, souvent comme homme de main, gangster, militaire…

      

    On le voit ainsi aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche ou dans Les Barbouzes de Georges Lautner. Dans un registre différent, il joue le rôle principal du film d'Éric Rohmer Le Signe du lion, celui d'un musicien perdu dans un Paris estival de déshérence et qui tombe dans la misère de s'être cru trop tôt l'héritier d'une riche défunte ; constituant un portrait parfait de ces écrivains et autres artistes américains tangentant l'histoire de Paris parfois au point d'y laisser trace, sillonnant lointainement Hemingway comme derrière un fantasme d'eux-mêmes.

     

     Le Ricain

      

      

    Ce rôle restera son seul rôle principal chez un cinéaste majeur et ce début de carrière au sommet en sera également la fin, plus jamais - malgré cette vraie prestation - on ne lui proposera autre chose que des rôles de registre "lautnerien" dont poings et carrure sont le viatique.

     

     

      

    Sa carrière s'essouffle peu à peu dans les années 1970. Il tourne dans plusieurs séries B sous la direction de Jean-Marie Pallardy. Dans les années 1980, il tourne peu, se retirant en Bretagne où il possède une exploitation agricole. Il meurt à Saint-Malo en 1998 après avoir longtemps fréquenté le Dinard Golf, à Saint-Briac-sur-Mer, où son jeu de gaucher ne passait pas inaperçu.

     

    HISTOIRE du CORSET

     

    Filmographie

     

    1952 : Deux de l'escadrille de Maurice Labro

    • 1953 : de Bernard Borderie : (Le marin geôlier)La Môme vert-de-gris
    • 1953 : - (Act of love) de Anatol Litvak : (Un soldat)Un acte d'amour
    • 1953 : - (Father Brown) de Robert HamerDétective du bon dieu
    • 1953 : d'Henri Verneuil : ("Walter le vicieux", un homme de main)L'Ennemi public numéro un
    • 1954 : de Norbert Carbonnaux : (Le marin américain)Les Corsaires du Bois de Boulogne
    • 1955 : de John BerryÇa va barder
    • 1955 : de Pierre Gaspard-Huit : (L'américain)Sophie et le crime
    • 1955 : d'André Hunebelle : (Jérôme K. Smith, un locataire)L'Impossible Monsieur Pipelet
    • 1955 : de Edmond T. GrévilleTant qu'il y aura des femmes
    • 1955 : de Jean Boyer : (Le général Gibson)La Madelon
    • 1955 : d'Alex Joffé : (Un hussard)Les Hussards
    • 1956 : La Meilleure Part d'Yves Allégret :(Karl, un mineur du barrage)
    • 1956 : de Georges Lampin : (Henry)Rencontre à Paris
    • 1956 : de Robert Vernay : (Richard Brown)Ces sacrées vacances
    • 1956 : de Guy Lefranc : (Jim harlan, le gérant du saloon)Fernand Cow-boy
    • 1956 : de Richard Pottier : (Butler, le valet)La Châtelaine du Liban (La Castellana del Libano)
    • 1957 : Le Coin tranquille de Robert Vernay : (Edouard dit : "Eddy")
    • 1957 : de Maurice Labro : (Jess)Le Colonel est de la revue
    • 1957 : de Maurice Labro : (Kalpannen)Action immédiate
    • 1957 : de Jeffrey Hayden : (André Morel)Les Vendanges (The Vintage)
    • 1957 : de Gene Kelly : (Le sergent Morgan)La Route joyeuse (The Happy Road)
    • 1957 : ou d'Yves Allégret : ("La Couture", un tueur)Quand la femme s'en mêleSans attendre Godot
    • 1957 : de Jack PinoteauLe Triporteur
    • 1957 : Nathalie de Christian-Jaque : (Sam)
    • 1958 : de Léo JoannonLe Désert de Pigalle
    • 1958 : de Jacques Pinoteau : ("Chris Craft", l'espion américain)Chéri, fais-moi peur
    • 1958 : de Pierre Chevalier : (Raffles)Le Sicilien

    Le signe du lion

    • 1959 : d'Éric Rohmer : (Pierre Wesserlin)Le Signe du lion
    • 1959 : d'Yves Ciampi : ("Chewing-Gum", le marin blessé)Le Vent se lève (Il Vento si alza)
    • 1959 : de Maurice Labro : (Donald)Le fauve est lâché
    • 1959 : de Julien Duvivier : (Sidney)La Femme et le Pantin
    • 1959 : ou de Yvan Govar : (Dave)Ce soir on tueY'en a marre
    • 1959 : de Bernard Borderie : ("Ted the Hook")La Valse du Gorille
    • 1961 : de Michel Gast : (Jeff Gordon)Le Sahara brûle
    • 1961 : de Richard Fleischer : (Ferguson)Le Grand Risque (The Big Gamble)
    • 1961 : de Jean Bastia : (Le sergent Bob)Dynamite Jack
    • 1962 : de Daniel Costelle - (court métrage)Coup de feu à dix-huit heures
    • 1962 : d'Yvan Govar : (Bugsy Weis)Que personne ne sorte
    • 1962 : de Jean Jabely : (Sam)Une blonde comme ça
    • 1962 : de Philippe de Broca : ("La Douceur")Cartouche
    • 1962 : de Robert Guez : (Brad)Mon oncle du Texas
    • 1962 : de Jean-Paul Le Chanois : (Bertrand, le braconnier)Mandrin, bandit gentilhomme
    • 1962 : - (The trial) d'Orson Welles : (Un sous-inspecteur)Le Procès
    • 1962 : de Jean Girault, dans le sketch : Le repas gastronomique : (Le chauffeur de taxi)Les Veinards
    • 1963 : - (Verspätung in Marienborn) de Rolf HaedrichLe Train de Berlin est arrêté
    • 1964 : de Jules Dassin : (Hans Fisher)Topkapi
    • 1964 : de Georges Lautner : (Le commandant O'Brien)Les Barbouzes
    • 1964 : de Jean Girault : (Boris Alexis Alexevitch, le maquilleur)Les Gorilles
    • 1964 : de Philippe de BrocaUn monsieur de compagnie
    • 1965 : de Robert Enrico : (Nénesse)Les Grandes Gueules
    • 1965 : de Philippe de Broca : (Cornélius)Les Tribulations d'un Chinois en Chine
    • 1965 : de Pierre Grimblat : (Palmoni)Cent briques et des tuiles
    • 1965 : de Clive Donner : (Mr. Werner)Quoi de neuf, Pussycat ? (What's New, Pussycat?)
    • 1965 : - (New York chiama Superdrago) de Giorgio Ferroni : ("Baby Face")New York appelle Super Dragon
    • 1965 : de Michel Deville : (Fêtard)On a volé la Joconde
    • 1966 : de René Gainville : (Floyd Delaney)Le Démoniaque
    • 1966 : de Claude Bernard-Aubert : (Jess parker)Le facteur s'en va-t-en guerre
    • 1966 : de Christian Jaque : (Hoppy Uniatz)Le Saint prend l'affût
    • 1966 : - (Triple Cross) de Terence Young : (Le commandant Braid)La Fantastique Histoire vraie d'Eddie Chapman
    • 1967 : de Michel Boisrond : (Henry)L'Homme qui valait des milliards
    • 1967 : de Terence Hathaway / Sergio Grieco : (Eddy Bennet)Rapporto Fuller, base Stoccolma
    • 1967 : - (La Feldmarescialla) de Steno : (Le major Bill Hocks)La Grosse Pagaille
    • 1967 : - (Troppo per vivere...poco per morire) de Michèle Lupo : (Boris)Qui êtes-vous inspecteur Chandler
    • 1968 : () d'Hubert Cornfield et Richard Boone : (Wally)La Nuit du lendemainThe Night of the Following Day
    • 1968 : de André Farwagi - (court métrage) : (J.B Jenkins)L'Ombre dans la glace
    • 1970 : de Claude Bernard-Aubert : (Bob Daniels)L'Ardoise
    • 1970 : de Robert Enrico : (Piet, alias : "Big Dutch")Boulevard du Rhum
    • 1970 : de Guy Casaril : (L'américain)Les Novices
    • 1970 : - (El hombre de Rio Malo) de Eugenio Martin : (Tom Odie)Les Quatre Mercenaires d'El Paso
    • 1970 : de Marcel Camus : (Le colonel anglais)Le Mur de l'Atlantique
    • 1970 : de Georges Lautner : ("Congo")Laisse aller, c'est une valse
    • 1971 : - (Das Mädchen von den Sternen) de Rudolph ThomeSupergirl
    • 1972 : de Norbert Carbonnaux : (La capitaine)L'Ingénu
    • 1972 : - (Sicilian connection) de Ferdinando BaldiLa Filière
    • 1972 : - (Il grande duello) de Giancarlo Santi : ("Bighorse")Le Grand Duel
    • 1973 : - (Dio, sei propio un padreterno) de Michele Lupo : (Jeannot)L'Homme aux nerfs d'acier
    • 1973 : - (La isla misteriosa y el capitan Nemo) de Juan Antonio Bardem et Henri Colpi : (Bonaventure Pencroft)L'Île mystérieuse
    • 1973 : (Feuilleton télévisé) de Jean-Pierre Decourt : JeffDocteur Caraïbes
    • 1974 : Des Lauriers pour Lila
    • 1974 : de Duccio Tessari : (Le barman)Les Durs (Tough Guys) - (Uomini duri)
    • 1974 : de Jean-Pierre Mocky : (Walter)Un linceul n'a pas de poches
    • 1976 : Les cinq dernières minutes (TV), le pied à l'étrier
    • 1977 : de Ronald Kolher : (Le manager)Johnny West
    • 1977 : de Jean-Marie Pallardy : (Jeff)Le Ricain
    • 1977 : de Jean-Claude Tramont : (Le général Harris)Le Point de mire
    • 1978 : d'André Cayatte : (Un agent de la C.I.A)La Raison d'État
    • 1979 : de Michel NervalLes Borsalini
    • 1980 : de Boris Szulzinger : (Le commissaire)Mama Dracula
    • 1980 : de Alexandre Alov et Vladimir Naoumov : (Le second terroriste)Téhéran 43, nid d'espions
    • 1982 : Ultimatum
    • 1983 : Mark Twain : le voyage des innocents (The Innocents Abroad)
    • 1984 : de Jean-Marie Pallardy : (Sam)Vivre pour survivre
    • 1984 : de Henri Verneuil : Alcide KalouandeLes Morfalous
    • 1984 : de Philippe Clair : (Mac Douglas)Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir
    • 1986 : de Jean-Michel Ribes : (Morrison le réalisateur T.V)La Galette du roi
    • 1987 : de Jean-Marie Pallardy : (Le docteur)Overdose

      

    Théâtre

    • 1954 : de Peter Ustinov, adaptation Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Jean-Pierre Grenier, Théâtre FontaineL’Amour des quatre colonels
    • 1957 : de Jacques Deval, mise en scène Robert Manuel, Théâtre des AmbassadeursLa Prétentaine
    • 1959 : de Joseph Hayes, mise en scène Jean-Pierre Grenier, Théâtre MarignyLe Vélo devant la porte
    • 1960 : d'Alexandre Breffort, mise en scène Jean-Pierre Grenier, Théâtre des AmbassadeursImpasse de la fidélité
    • 1963 : de Gabriel Arout, mise en scène Jean Piat, Théâtre Saint-GeorgesLaure et les Jacques
    • 1964 : de François Billetdoux, mise en scène de l'auteur, Théâtre de l'AmbiguComment va le monde, Môssieu ? Il tourne, Môssieu
    • 1966 : de Jacques Deval, mise en scène Robert Manuel, Théâtre MarignyLa Prétentaine
    • 1968 : de Neil Simon, adaptation d'Albert Husson, en partenariat avec Philippe Dumat et Colette Ripert au sein des Tournées Charles Baret. Au Théâtre de Laval, le mercredi 13 mars 1968, administrateur Jacques Valois. Robert Bourzeix, directeur du Théâtre, avait programmé cette même semaine, le film (ou ) de René Gainville où Jess Hahn y tenait un rôle.Drôle de coupleLe DémoniaqueMeurtre en liberté
    • 1969 : d'Alfonso Leto, mise en scène Pierre Franck, Théâtre de l'ŒuvreLa Fille de Stockholm

     

     

     

     

      
      
      
      
      
      
     
    Partager via Gmail Delicious Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique