• CHARLIE CHAPLIN II

     charlie chaplin

     

     

     

    Chaplin Charlie (1889-1977)

     

    Charlie Chaplin, de son vrai nom Charles Spencer Chaplin, naît le 16 avril 1889 naît à Londres, en Angletere.

    Demi-frère de l'acteur Sydney Chaplin.

    Né dans un quartier pauvre, Charles Spencer Chaplin est le fils de Charles Chaplin et de Hannah Hill (connue sous le nom de scène Lili Harley), tous 2 artistes de music-hall.

    Il n'a qu'un an lorsque son père part en tournée aux Etats-Unis. Il aura alors plusieurs demi-frères, l’un plus vieux que lui (Sydney, en 1885 d’une relation avec Sydney Hawkes), l’autre plus jeune (Wheeler Dryden né en 1892 et ayant pour père Léo Dryden). Lorsqu'il revient des Etats-Unis, Chaplin-père découvre la nouvelle situation conjugale et abandonne sa famille…

    La misère s'installe au foyer et l'altération de la santé de sa mère et les séjours à l'orphelinat peuplent cette enfance difficile, dont les souvenirs inspireront “Le Kid”. Entre 9 et 12 ans, Chaplin commence une carrière d'enfant de la balle dans la troupe des Eight Lancashire Lads.

      

    Il obtient à partir de 1903 une succession de contrats au théâtre, puis en 1908, il est engagé dans la troupe de Fred Karno, alors le plus important impresario de sketches. Au cours d'une tournée de la troupe en Amérique, la compagnie Keystone lui adresse une proposition de contrat qu’il accepte : l'aventure du cinéma commence.

     

     

    Les tournages de l’époque étaient rapides et des films mis en boite en quelques heures. Ne supportant pas les pressions dues à ces temps très brefs, Chaplin crée le personnage raffiné de Charlot le vagabond, et recentre tout son comique autour du nouveau personnage et de sa silhouette qu'il inaugure dans “Charlot Est Content De Lui” (1914).

    Dès cette première apparition, le public et les commandes des distributeurs affluent. Mécontent du travail des réalisateurs, Chaplin prend en main, à partir de juin 1914, la mise en scène de ses films : son ascension est alors fulgurante, ses salaires décuplent d'années en années et change régulièrement de studio.

    File:Charlie Chaplin circa 1916.jpg

    Charlie Chaplin 1916

      

    En 1916, il signe un contrat de distribution d’un million de dollars avec la First National, qui lui laisse la production et la propriété de huit films prévus. Il fait alors immédiatement construire son propre studio dans lequel il réalise 9 films dont “Une Vie De Chien”, “Le Kid” et “Charlot Soldat”.

     

      

      

    En 1919, un vent de révolte souffle sur Hollywood où les acteurs et cinéastes se déclarent exploités : Chaplin s'associe alors à David Wark Griffith, Mary Pickford et Douglas Fairbanks pour fonder la United Artists.

    Son 1er film pour sa nouvelle firme sera “L'Opinion Publique” (1923). Puis, Chaplin fait peu à peu entrer dans son univers comique celui du mélodrame et de la réalité sociale comme dans “La Ruée Vers L'Or” (1925).

     

    Le cinéma connaît alors la révolution du parlant. Dans “Les Lumières De La Ville” (1931) Chaplin introduit des effets sonores, mais ne se détourne pas de son projet initial de film muet. Encore plus étonnant, pour “Les Temps Modernes” (1936), il enregistre quelques scènes dialoguées puis se ravise, faisant de cette œuvre le dernier film muet.

    Ce film est également l'ultime apparition à l'écran de Charlot. Ne pouvant pas ignorer le cinéma parlant, il tourne en 1940 “Le Dictateur” dans lequel il s'insurge contre la tyrannie qui envenime l'Europe.

    sydneychaplin.jpg

    Sydney Chaplin

    En 1943, alors qu'il vient de se marier pour la 4ème fois, il est victime d'un procès en reconnaissance de paternité que lui intente l'actrice Joan Berry et qui défraie la chronique. En 1946, Chaplin tourne son film le plus dur “Monsieur Verdoux”, critique du monde de l'Après-Guerre.

    En 1950, il vend la quasi-totalité de ses parts à la United Artists et travaille aux “Feux De La Rampe” où le cinéaste décrit la triste fin d'un clown dans le Londres de son enfance. Ses propres enfants apparaissent comme figurants et Sydney tient le premier rôle. Le film sort en 1952 à Londres et vaut un triomphe à son auteur.

    Harcelé par le FBI en raison de ses opinions de gauche, il se voit refuser le visa de retour lors de son séjour en Europe pour la présentation de son film. Il renonce alors à sa résidence aux Etats-Unis et installe sa famille en Suisse jusqu'à la fin de ses jours.

    Après avoir reçu le Prix international de la paix en 1954, il tourne à Londres “Un Roi A New York “(1957) où il ridiculise la “Chasse Aux Sorcières” menée dans l'Amérique de la Guerre froide. En 1967, il tourne son dernier film, en couleurs, “La Comtesse De Hong-Kong” avec Sophia Loren et Marlon Brando.

    Au cours de sa vie, il se maria 4 fois et eut 10 enfants :

    - Mildred Harris du 23 octobre 1918 jusqu'en 1920. Ils eurent un enfant (mort né).

    - Lita Grey du 26 novembre 1924 jusqu'au 25 août 1928. Ils eurent 2 enfants.

    - Paulette Goddard de juin 1936 à juin 1942. Ils n'eurent aucun enfant.

    Toutes 3 étaient ses partenaires à l'écran.

    Paulett Goddard

    Paulette Goddard

    - Oona O'Neil, fille de l'acteur dramatique Eugène O'Neil, du 16 juin 1943 jusqu'à son décès le 25 décembre 1977. Ils eurent 8 enfants. 

    Ses mariages ont défrayé la chronique américaine, en effet, il a 29 ans quand il se marie avec Mildred Harris qui a 15 ans ; il en a 35 quand il épouse Lita Grey qui a 16 ans ; il a 47 ans quand il convole avec Paulette Goddard qui a 22 ans et il a 54 ans lors de son mariage avec Onna O'Neil qui a 18 ans.

    Au cours des années 70, le monde entier lui rendra hommage : Prix spécial au Festival de Cannes en 1971, Lion d'or à la Mostra de Venise, Légion d'Honneur, anoblissement par la reine du Royaume-Uni, Oscar spécial…

    Fêté et adulé, Sir Charles Spencer Chaplin s'éteint le 25 décembre 1977.

     

    Quelques unes de ces citations :

    “Le whisky ! Rien n’est plus rude à avaler… Dans les pays civilisés, on boit du vin !” 

    “Quand le destin se mêle du sort des hommes, il ne connaît ni pitié, ni justice”

    “La connaissance de l’homme est à la base de tout succès”

    “A aucun moment de l'histoire, le respect humain n'a brillé d'un très vif éclat” 

     

    Retrouvez son étoile au Walk of Fame au numéro 6751 sur Hollywood Boulevard

     

    les temps modernes

     

    (Pour visionner la vidéo, et supprimer le fond sonore du blog, clique sur le logo central de MIXPOD - colonne de gauche - le son sera supprimé )

     

     

     

     



    Filmographie

     

    • 14 avril 1918 : Une vie de chien
    • 29 septembre 1918 : The Bond
    • 20 octobre 1918 : Charlot soldat
    • 15 mai 1919 : Une idylle aux champs
    • 15 décembre 1919 : Une journée de plaisir
    • 6 février 1921 : Le Kid
    • 25 septembre 1921 : Charlot et le masque de fer
    • 2 avril 1922 : Jour de paye
    • 26 février 1923 : Le Pèlerin
    • 26 septembre 1923 : L'Opinion publique
    • 26 juin 1925 : La Ruée vers l'or
    • 6 janvier 1928 : Le Cirque
    • 6 février 1931 : Les Lumières de la ville
    • 5 février 1936 : Les Temps modernes
    • 15 octobre 1940 : Le Dictateur
    • 11 avril 1947 : Monsieur Verdoux
    • 6 octobre 1952 : Les Feux de la rampe


     

     

     

    « WILLIAM HOLDENGEORGES MELIES.. CREATEUR du CINEMA FRANCAIS »
    Partager via Gmail Delicious

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter