• AIMOS

     

     

     

     

     

     

    Aimos Raymond (1889-1944)

     

    Raymond Aimos, de son vrai nom Raymond Caudurier, naît le 4 février 1889 à La Fèr, dans l’Aisne, en France.

    Le Titi issu des classes populaires. Il a voué son existence au cinéma. Le muet l’utilise abondamment, le parlant consacre son accent faubourien et son allure dégingandé.

    A 8 ans lorsqu’il tourne : « L’Arroseur Arrosé » alors que le cinéma évolue.

      

    Il devient un acteur spécialisé dans les rôles de composition. Il tournera plus de 450 films jusqu’en 1943.

     

     

     

      

      

      

    Parmi l’ensemble de sa filmographie, on cite quelques titres :

    « Onésime Et Le Nourrison » (1912),

    « Sous Les Toîts De Paris » (1930),

    « Mistigri » (1930),

    « Pas De Femme » (1932) avec Fernandel,

    « Quatorze Juillet » (1933),

    « Un Certain Monsieur Grant » (1934),

    « Les Yeux Noirs » (1935),

    « Amants Et Voleurs » (1935) avec Charles Boyer,

    « La Belle Equipe » (1936) avec Jean Gabin,

    « Feu ! » (1937) ou encore

    »Quai Des Brumes » (1938) avec Jean Gabin.

     

      

    Il a eu deux fils.

    .Aimos, le populaire acteur de cinéma, a été tué le 20 août sur une barricade de la rue Louis Blanc.

      

    Il avait laissé son veston et ses papiers d'identité dans une traction avant

    garée non loin de là.

      

    Son corps sera déposé à l'hôpital Saint-Louis où un employé finira par le reconnaître.

     

     

     

      

      

      

     

      

      

    Pour plus d’informations, visitez :

     

     

    http://www.cinememorial.com/Acteur_detail.php?id=105

     

    À la belle frégate - 1943
    Coup de feu dans la nuit - 1943
    L'appel du bled - 1942
    Midnight in Paris - 1942
    La femme que j'ai le plus aimée - 1942
    Pension Jonas - 1942
    L'embuscade - 1941
    Ceux du ciel - 1941
    Le café du port - 1940
    De Mayerling à Sarajevo - 1940
    The World Will Shake - 1940
    Le roi des galéjeurs - 1940
    The Emigrant - 1940
    Les 3 tambours - 1939
    Fire in the Straw - 1939
    Nine Bachelors - 1939
    Young Man's Fancy - 1939
    Ma tante dictateur - 1939
    Le paradis des voleurs - 1939
    Immediate Call - 1939
    Le déserteur - 1939
    Bossemans et Coppenolle - 1939
    Les gangsters du château d'If - 1939
    Raphaël le tatoué - 1939
    Un gosse en or - 1939
    Une java - 1939
    Dédé la musique - 1939
    L'esprit de Sidi-Brahim - 1939
    Accord final - 1938
    Le capitaine Benoît - 1938
    Mon curé chez les riches - 1938
    La route enchantée - 1938
    Sommes-nous défendus? - 1938
    Ultimatum - 1938
    Saint Theresa of Lisieux - 1938
    Katia - 1938
    Les rois de la flotte - 1938
    Gosse de riche - 1938
    Sirocco - 1938
    S.O.S. Mediterranean - 1938
    Ceux de demain - 1938
    Port of Shadows - 1938
    Grisou - 1938
    Tempête sur l'Asie - 1938
    People Who Travel - 1938
    Chéri-Bibi - 1938
    Titin des Martigues - 1938
    Aloha, le chant des îles - 1937
    Feu! - 1937
    La fille de la Madelon - 1937
    The Lie of Nina Petrovna - 1937/I
    L'appel de la vie - 1937
    Arsene Lupin, Detective - 1937
    Puits en flammes - 1937
    À nous deux, madame la vie - 1937
    La reine des resquilleuses - 1937
    L'homme sans coeur - 1937
    A Man to Kill - 1937
    Southern Carrier - 1937
    The Man of the Hour - 1937
    Les gais lurons - 1936
    The Terrible Lovers - 1936
    Symphonie D'Amour - 1936
    They Were Five - 1936
    La brigade en jupons - 1936
    Under Western Eyes - 1936
    Les mutinés de l'Elseneur - 1936
    The Golem - 1936
    Mayerling - 1936
    Amants et voleurs - 1935
    Sous la griffe - 1935
    Flight Into Darkness - 1935
    La bandera - 1935
    Black Eyes - 1935
    Les bateliers de la Volga - 1935
    Justin de Marseille - 1935
    Le miroir aux alouettes - 1935
    Barcarolle - 1935
    Le secret des Woronzeff - 1935
    Soirée de gala - 1935
    Une bonne affaire - 1935
    Night in May - 1934
    The Last Billionaire - 1934
    S.S. Tenacity - 1934
    La garnison amoureuse - 1934
    Au bout du monde - 1934
    Taxi de minuit - 1934
    L'étoile de Valencia - 1933
    Un certain monsieur Grant - 1933
    Rivaux de la piste - 1933
    July 14 - 1933
    The Regiment's Champion - 1932
    Pas de femmes - 1932
    Aces of the Turf - 1932
    Wooden Crosses - 1932
    Le vendeur du Louvre - 1932
    Mistigri - 1931
    Accused, Stand Up! - 1930
    Under the Roofs of Paris - 1930
    Vingt ans après - 1922
    Onesime, Clockmaker - 1912
    Onésime a un duel à l'américaine - 1912
    Onésime et le nourrisson de la nourrice indigne - 1912
    Hanging at Jefferson City - 1910
    The Road to Glory - 1936

     

     

    equipe.jpeg

     

    Raymond Aimos, Jean Gabin, Charles Vanel, Charles Dorat. 

     

      

      

    L’expression "grand second rôle" dont se gargarisent les critiques de cinéma semble avoir été créée pour lui.

      

    Le comédien Aimos, de son nom de naissance Raymond Caudrilliers, enchanta la pellicule durant un de ses âges les plus fastes, celui où elle devint parlante.

     

    Il traversa ainsi les années 30 d’un tournage à l’autre (près de 90 films à son actif dans cette seule décennie !)

    sans donner l’impression de souffler.

      Afficher l'image d'origine

     

     

    En 1938, impossible de lui échapper, il apparaît dans vingt productions différentes !

     

    Afficher l'image d'origine

    Parmi tout cela, quelques nanars de haute volée qui supporteraient mal aujourd’hui d’être tirés de la poussière, de nombreux films encore prisés des cinéphiles et surtout deux joyaux, La Bandera (1935) et La Belle Equipe (1936) dont il reste l’inoubliable Tintin.

    Lui, l’incarnation du parigot, était picard, natif de La Fère (1891).

      

    Signalons qu’à une époque où de telles initiatives étaient rares, il avait ouvert un restaurant, rue Montmartre, destiné à nourrir

    les enfants pauvres de la capitale.

      

    Quant à sa mort, elle fut digne d’un film : engagé dans les FFI lors des combats pour la Libération de Paris, il fut abattu le 20 août 1944, sur une barricade de la rue Louis-Blanc.

      

    L’affaire demeura trouble : on évoqua aussi bien un tir allemand qu’une vengeance du Milieu avec lequel il avait des accointances.

    JPEG - 3.4 Mo
    Tombe d Aimos au cimetière de Chennevières sur Marne

    On l’enterra au cimetière de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne) sous un monument banal où seul figure son nom d’artiste.

     

    À défaut de fleurs, qu’il reçoive au moins notre souvenir.

     

     

     

     Afficher l'image d'origine

     

     

     

     

    « GEORGES MELIES.. CREATEUR du CINEMA FRANCAISARLETTY - MADAME SANS GENE »
    Partager via Gmail Delicious Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter